Biographie

Angel Ramos Sanchez comme son nom l’indique… est espagnol.

C’est à 8 ans, venu tout droit de sa région d’Asturies, qu’il débarque à Liège avec ses parents. Malgré sa grande timidité, il ne rêve déjà que de spectacle, attiré par la lumière des feux de la rampe. Ses parents, quant à eux, rêvent pour leur fils d’un avenir "sérieux"…

C’est donc fraîchement diplômé en électricité mécanique qu’Angel se voit engagé comme régisseur au Conservatoire de Musique de Liège. Il y reste 10 ans… avant de faire ses premiers pas sur les planches.

Dans l’ombre et pendant ses temps libres, il y apprend tout sur le métier de comédien. Majoritairement autodidacte, il suit une multitude de formations afin de parfaire toutes les techniques corporelles et vocales (acrobatie, mime, improvisation, clown, magie…)

Et c’est sans doute là que réside le secret de ce comédien génial qui puise son inspiration dans les traditions du cirque, du mime et de la comédie. Humoriste, clown, mime, illusionniste… Angel Ramos Sanchez ne rentre dans aucune étiquette artistique, puisque son talent, c’est de toutes les conjuguer sur scène.

Alors qu’il a 31 ans, il crée son tout premier spectacle clownesque "Se Busca". Et puisque la pomme ne tombe jamais loin de l’arbre, il y aborde le souvenir des immigrés de la deuxième génération dont il est issu.

Mais ce n’est que 2 ans plus tard, en 1988, qu’il est révélé au grand public, grâce au festival International du Rire du Rochefort en Belgique dont il sort vainqueur (il décroche à la fois – et le fait est rare – le Prix du Jury et le Prix du Public) avec son spectacle "A l’ombre des feux de la rampe".

Fort de cette belle victoire, Angel Ramos Sanchez crée durant les années qui suivent,  pas moins de 10 spectacles ("Prés Verts" sur base de textes de Jacques Prévert, " El Cid" version revue et corrigée du Cid de Corneille, "Magic Peppe" où la magie loufoque fait la nique à la "vraie" magie, "Dali, c’est moi" où il incarne le délirant Salvador Dali, "A qui le tour ?" qui aborde le thème de la manipulation par la télévision, "Angel, l’ange déchu" tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les anges sans jamais oser le demander, "L'Arnaque" duo avec Luc Apers, une histoire désopilante où vous êtes initié aux techniques d'arnaque, "20 ans de scène" spectacle anniversaire créé pour l’occasion, "Que du bonheur !" une sorte de Best Of et enfin "Hidalgo" le combat du comédien pour financer le spectacle de ses rêves) tous couronnés d’un franc succès. Il enchaîne avec virtuosité les prix dans de nombreux festivals.

Nommé professeur à l'Ecole Supérieure des Arts du Cirque de Bruxelles en 2005, il dispense ses connaissances et fait partager son expérience à ses étudiants avec plaisir et enthousiasme.

Surnommé le "Don Quichotte" de l’humour, il mène une carrière discrète mais confortable et se produit beaucoup en Belgique et en France, bien sûr, mais aussi partout ailleurs : Suisse, Pays-Bas, Danemark, Norvège, Allemagne, Italie, Autriche, Sénégal, Etats-Unis, Paraguay, Argentine sont quelques-unes des contrées conquises par son humour inimitable.

Dans son tout nouveau spectacle "Voulez-vous coacher avec moi?", Angel apporte son regard amusé et critique sur ce phénomène grandissant : le coaching.